Tremplin

Blues de Traverse 2004

au Centre Culturel de Cléon


C'est ce samedi 13 novembre 2004, vers 16 h 00 que démarrait la finale du tremplin Blues de Traverse, et pour sa deuxième édition, il accueillait neuf groupes des régions proches de Normandie, basse et haute, ainsi que la Picardie. Ces neufs participants étaient inconnus du grand public, et n'ont jamais enregistré sous un quelconque label commercial. Quelques uns comme Midwest, ou The French Prisoners, avaient une galette autoproduite. Le jury, composé d'une douzaine de membres issus des médias, radios, etc… de l'univers du Blues, s'est réuni à partir de 15 h pour recevoir les consignes et connaître le déroulement du programme, l'ordre de passage étant tiré au sort. Comme à l'accoutumée, l'après midi s'est déroulé sans faille sous le contrôle de Marc Bourreau, directeur du festival, accompagné de son fidèle acolyte Michel Gaudray toujours aussi sympathique et efficace. La présidence du jury cette année a été confiée à Elmore D, notre amical bluesman belge que l'on ne présente plus.

Foolbox fut le premier à lancer les hostilités. Dans un répertoire allant du blues au blues rock en passant par le rythm and blues et la soul, ce quatuor composé de Jérôme Lemesle à la basse et au chant, Pascal Hernandez, guitare / chant, Fabrice Malmaison, batterie / chant, et Pascal Rigault, guitare / chant, nous a distillé des bons solos de guitares et d'harmonica pendant près de vingt minutes où ils revisitèrent des standarts d'Albert Collins, des Blues Brothers ou de John Mayall.

C'était ensuite au tour des quatre compères de Wimps BB venus de Haute Normandie de se distinguer par des reprises de Stray Cats et de Tino Gonzales. Ce groupe assez original, composé d'une guitare / chant, d'une batterie, d'un clavier et d'une basse, dégage un ensemble très soutenu, avec de très bons solos et une bonne voix.

Puis le groupe Midwest basé à Caen entre en scène. Répertoire très Chicago Blues, ce quintet composé de Jean François Tailpied au chant, Marc Loison à la lead guitar, Pascal Mullois aux claviers, Jean Guy Pierozak à la basse et Marc Mitou à la batterie enflamme l'ambiance notamment avec les chorus de Marc Loison que l'on retrouve sur leur Cd Nasty Habits. Le chant reste toujours en retrait et l'ensemble n'est pas très cohérent. Dommage !!!

Avec le cinquième groupe, la Normandie est toujours à l'honneur, The French Prisoners, David Russel au chant, guitare, harmonica et banjo, Patrick Bon au chant et clavier, Manu Serge à la basse et chant et Michel Chevallier à la batterie, chant et valise. Un visuel excellent, tant dans les costumes que dans les déplacements sur scène, ils nous ont charmé par leur originalité, leur gros son et notamment une très bonne reprise de Jimmy Reed.

Une grosse formation arrive sur scène. Ils sont six les Burning Moutain ! A coté du chanteur Patrick, les chœurs sont assurés par Stéphanie. La basse de Dominique et la batterie de Jeannot assurent la rythmique, les solos sont confiés à Arnaud aux claviers et Pascal à la lead guitar. Venus du Havre, ils ont un répertoire blues rock très électrique qu'ils ont pu mettre en pratique sur des scènes comme Blues à Gogo du Havre, ou en boeuffant avec Patrick Verbeke, ou Bernard Allison à l'Agora. Leur prestation de cet après midi n'a pas été à la hauteur de leur espérance. Musicalement bon, guitaristiquement excellent, original parfois avec une reprise hyper lente de Blue Suede Shoes, les voix restent trop en retrait. Encore une fois dommage !!!

La faim se faisant sentir, les membres du jury se dirigèrent vers le restaurant pour la pause attendue, dans une ambiance amicale de bonne camaraderie. Intermède très court mais nécessaire, il fallait retourner à notre dur labeur de jury pour 20 h 00.

Au tour de Squale, trio Normand qui a participé au Festival des Caisses Plates d'Evreux 2004. Pascal à la basse et au chant, Philippe à la batterie et au chant, et Régis à la guitare entament un répertoire toujours blues rock décidément, en passant de Tommy Castro à Popa Chubby et Bill Perry. Malheureusement, pas de jeu de scène, ni d'originalité, sans être mauvais, rien ne les propulse en tête.


Le groupe Rock en Stock, comme son nom ne l'indique pas, revisite les standarts du blues électrique sous l'influence du leader M Pons au chant. Un punch à toutes épreuves, ce groupe original fait le grand écart au niveau de l'âge entre le guitariste et le chanteur puisque plus de vingt ans les séparent. Les solos de guitares sont excellent et la voix très accrocheuse mais le répertoire ne semble pas faire l'unanimité.

 



20 h 30 : le choc. Jeff Treguer Trio est la continuité du groupe les Canet' Vides qui a sévi de 1989 à 1995. Depuis les compositions en français et en anglais font des ravages. Une très bonne mise en scène, une voix superbe, musicalement parfait et dans un style très blues acoustique, ces trois là viennent de mettre la barre très haut. Enfin du Blues !!!!

 

 

Moonchild, dernier groupe à passer suite au tirage au sort, est né il y a trois ans du côté de Bernay. Il est composé de Alexandre Mirey , chant et guitare, Yannick Reichert à la batterie, Bruno Deshayes à l'harmonica et Loïc Piednoir à la basse. Leur répertoire composé de reprises et de compositions est resté en retrait, tout comme l'harmonica. Le son n'était pas non plus au rendez vous.

 

 

 

Après délibération, sans aucune difficulté d'ailleurs, seul Jeff Treguer Trio était en mesure de remporter le prix du lauréat 2004 de la Traverse, c'est-à-dire une programmation à la Traverse et une séance d'atelier d'enregistrement dans le camion musique régional. The French Prisoners ont gagné une première partie à la Traverse et Wimps BB une séance d'atelier d'enregistrement dans le camion musique régional.


Ce tremplin était ouvert à des groupes n'ayant jamais enregistré sous un label, ni participé à de grandes scènes, gage d'une promesse de découverte qui s'est avérée encore cette année payante : le groupe lauréat Jeff Treguer Trio, totalement méconnu du grand public, va pouvoir prendre le chemin mérité des grandes scènes.

 

 

 

La soirée s'est clôturée avec le concert d'Elmore D, en acoustique, devant un public conquis qui a vraisemblablement apprécié cette journée marathon de blues. Le crû 2004 du Festival Blues de Traverse promet une fois de plus d'être très bon.

Merci Marc de nous permettre de découvrir tant de talent. Bravo à La Traverse et à toute son équipe pour l'accueil. Bravo la Normandie !!!

Claudine Delhal et Claude Jandin

Crédit photographique : Claude Jandin


retour