Lois Gibson, une artiste anthropomorphiste qui a aidé la police à confondre plusieurs criminels, a participé a l’authentification de la dernière photographie connue (la 3e) de Robert Johnson. Elle pense en avoir déniché une 4e où il est en train de boire un verre avec des amis. Elle se base sur ses analyses comparatives du visage et des doigts pour avancer cette hypothèse. Affaire à suivre.