Arthur Smith, le guitariste qui a écrit les deux titres sur lesquels tous las apprentis guitaristes se sont usé les doigts, Guitar Boogie et Duelling Banjos, s’est éteint le  3 avril 2014 à Charlotte, en Caroline du Nord. Arthur Smith est né en Caroline du Sud à Clinton en avril 1921. Il grandit à Kershaws où son père travaille dans une usine de textile et dirige un orchestre de jazz. A 11 ans, Arthur rejoint le groupe de son père, d’abord à la trompette, puis à la guitare.

Trois plus tard, il se produit à la radio avec son propre groupe The Crackerjacks. Il fait ses premiers enregistrements en 1938 pour RCA. Il enregistre en 1946 son célèbre Guitar Boogie alors qu’il est en escale avec la Navy à Washington. Ce boogie-woogie a servi de modèle pour d’innombrables instrumentaux rock des premières heures. Il se vend très bien pendant des années, et a conduit à des millions de  leçons de guitare.  Pour l’anecdote, Paul McCartney a essayé de jouer le Guitar Boogie d’Arthur Smith durant son 1er concert avec les Quarrymen 1957, mais l’a loupé figé par le trac. Ceci n’a cependant pas empêché les Quarrymen de devenir les Beatles en août 1960… Arthur Smith jouait à merveille de la guitare, de la mandoline, du violon, et aussi du banjo ténor. Feudin Banjo, un dialogue entre guitare et banjo écrit en 1955, fut rebaptisé Dueling Banjos dans le film Delivrance nominé aux oscars de 1972. Arthur Smith qui a écrit des centaines d’autres titres, a composé aussi des gospels avec les Crackjackers, enregistrés dans les années 50 sous le nom de The Crossroad Quartet. Arthur Smith est décédé à l’âge de 93 ans.