Mamie Smith, pionnière des enregistrements Blues avec son célèbre Crazy Blues gravé le 14 septembre 1920 pour Okey, reste néanmoins anonyme pour les visiteurs du cimetière Frederick Douglass Memorial Park où elle repose depuis 1946.

En effet, sa dernière demeure est située à un emplacement bien identifié, mais ce carré d'herbe ne présente paradoxalement aucun signe distinctif particulier. Ceci ne sera peut-être bientôt plus le cas puisque Michael Carla, un musicien compositeur a lancé une souscription en vue de rassembler 6000 $ dans l'objectif de sortir de l'anonymat l'emplacement où est inhumée Mamie Smith. Si cette souscription est fructueuse, une cérémonie est planifiée pour le 16 septembre prochain, date anniversaire de la disparition de Mamie Smith à New York.