Killer Blues Headstone Project, une association à but non lucratifs crée en 1995 par Steve Salter, a pour vocation de récolter des fonds afin de fournir une pierre tombale digne de ce nom aux bluesmen dont la sépulture est restée anonyme. Après Hacksaw Harney évoqué dans notre BLUES Mag N° 66, c'est maintenant Walter Davis qui sort de l'anonymat grâce à la stèle posée sur sa dernière demeure.

Le pianiste d'avant-guerre né en 1912 avait enregistré de nombreux titres entre 1927 et 1953, dont le célèbre Sunny Land Blues en 1931. A son décès en 1963, il a été inhumé au cimetière de Greenwood. Le 21 octobre dernier, une pierre tombale a été mise en place grâce à une coopération entre la Killer Blues Headstone Project et la Friend of Greenwood Cemetery Association.

A signaler aussi que Tommy Johnson, décédé en 1956, a pu enfin recevoir la pierre tombale que lui avait achetée par Bonnie Raitt en 2001 mais qui était stockée depuis dans la bibliothèque de Cristal Spring, faute de route d'accès au cimetière de la ville.Cette route ayant été réhabilitée récemment, la pierre tombale de Tommy Johnson a été posée le 26 octobre 2012.