Le label de Blues de Chicago qui a édité des dizaines de disques de Blues traditionnel, de Gospel et de Jazz, a fêté ses 40 ans d’existence en novembre dernier. Il publie à cette occasion un coffret de 4 cd dédié à au compositeur producteur Cadillac Baby qui fut une des figures de l’histoire culturelle et musicale du Chicago des années cinquante. Le fondateur d’Earwig, Michaël Frank, a consacré 7 années à rassembler cet héritage dispersé pour préparer ce coffret comprenant 101 titres et un livret de 128 pages. Cadillac Baby est né Narvel Eatmon en 1914 dans la campagne de Cayuga, au Mississippi.

 

Il a suivi la Grande Migration pour arriver dans la banlieue sud de Chicago, où il ouvre une boutique d’enjoliveurs usagés, dirige une entreprise de transport, un service de réparation d’appareils électroménagers, et finalement une épicerie confiserie où il vend aussi des disques. Grand amateur de Cadillac, il devient vite Cadillac Baby et profite de l’opportunité de la multitude de musiciens de blues qui peuplaient Chicago dans la dernière partie des années quarante, pour créer avec l’aide de sa sœur Bea, le label Bea & Baby. Alors que Chess est LE label Blues de Chicago, d’autres labels comme Cobra, Vee-Jay et Delmark parviennent à se faire une place. Bea & Baby Records ne parviendra jamais à égaler ces labels célèbres, mais grâce au travail de Michaël Franck Cadillac Baby sort de l’oubli.