Kermit Stokes a occupé pendant plus de 60 ans la scène de Blues de l’état du Wisconsin. Artiste très influent de la région, Stokes est resté complètement inconnu des scènes françaises puisqu’il répugnait malheureusement à voyager. Kermit Stokes naît à Carthage dans le Mississippi où il développe ses talents musicaux à l’église. Il arrive au début des années cinquante à Milwaukee, ville située au nord de Chicago où la scène Blues est très active. Stokes travaille dans une aciérie, mais après une grave blessure au dos, il doit quitter son job. Sa passion restant le blues il développe son jeu de guitariste chanteur et anime au fil des années la scène blues des clubs de la ville, avec le groupe Eugene & The Soul Gang, et les groupes de musiciens blancs auxquels il participe.

Comme il ne rechigne pas à prendre les musiciens sous ses ailes pour les aider à progresser, il devient vite incontournable. Parmi ses fans qui viennent parfois d’autres États des USA pour le voir, Scott Sharard qui deviendra guitariste leader et directeur musical du Gregg Allman Band. Scott Sharard pense que Stones serait devenu une pointure s’il avait accepté de bouger un peu plus, y compris à Chicago où il a participé à quelques éditions du Chicago Blues. Kermit Stones qui maîtrisait les styles différents de Blues, de John Lee Hooker à BB King en passant par le Delta Blues, est décédé le 3 décembre 2019 à 77 ans. C’était un des derniers bluesmen issus de la Great Migration à Milwaukee. Il avait 77 ans.