News

 

Cette page rassemble les informations sur le Blues recueillies sur Internet ou transmises à BLUES Magazine. Elles sont affichées par ordre chronologiques de parution. Les archives rassemblent les principales informations recueillies.

Les dates de manifestation font l'objet d'une page spécifique accessible en utilisant le lien du menu situé dans la colonne droite. 

 

 

Nous avions parlé il y a quelque temps d’Henry Gipson (Cf Blues Mag N° 92), car un petit futé avait eu l’idée de piquer les guitares de ce vieux Bluesman âgé alors de 98 ans. Henry Gipson était le tenancier du Gip’s Place, un juke joint qu’il avait ouvert en 1952 et qui n’a jamais cessé de fonctionner depuis. C’est le dernier Juke Joint en activité dans l’Alabama.

La borne de Buddy Guy dont la disparition avait fait l’objet d’une brève dans le Blues Mag 94 a été retrouvée quasiment indemne. Cette borne inaugurée en décembre 2018 à Lettsworth, commune où Buddy Guy est né en 1936, avait disparu en mai 2019 après qu’elle ait été mise à terre lors d’un accrochage par une voiture.

Beverly Guitar Watkins était une fabuleuse guitariste par son style et l’énergie qu’elle déployait dans son jeu, ce qui lui permettait d’en remontrer à bien des Jimmy Hendrix ou des Stevie Ray Vaughan en herbe.
Beverly Watkins est née le 6 avril 1939 à Atlanta, capitale de la Georgie. Alors qu’elle n’a que 3 mois, sa maman meurt et elle est élevée par ses grands-parents maternels qui sont métayers, dans le village de Commerce situé à 70 km au nord d’Atlanta.

Cette commission, créée en 2004 par l’état du Mississippi, est à l’initiative de la pose de plus de 200 bornes commémoratives pour illustrer l’apport de cet état du sud des USA à la musique BLUES. Cette commission a fait l'objet d’un audit par un cabinet dont les conclusions sont troublantes.

Après le dernier documentaire de Netflix sur Robert Johnson, Devil at the Crossroad, voici un nouveau livre de 336 pages sur la légende du Delta Blues. Écrit par Bruce Confort et Gayle Dean, la crédibilité des coauteurs sur le sujet n’est pas à remettre en cause : Bruce Confort est musicologue, professeur d’histoire américaine, cofondateurs du Rock hall of Fame, et Wardlow est l’historien du blues qui possède la plus importante collection au monde d’enregistrement de Blues d’avant-guerre. Le livre, Up Jumped the Devil, est disponible depuis cet été sur Amazon. Il est en anglais et fait l’objet de nombreuses critiques favorables. Il ne reste plus qu’à attendre une traduction en bon français pour en faciliter la lecture…

Une vente aux enchères d’objets ayant appartenu à BB King a eu lieu le 21 septembre dernier à Beverly Hills en Californie. Les 15 enfants de BB King étaient d’accord pour cette vente sauf une de ses filles qui aurait préféré que tous ces objets aillent dans un musée, en particulier la guitare Gibson ES-345 de couleur noire qu’avait offerte la maison Gibson à BB King pour son 80e anniversaire.

Le célèbre club parisien de Jazz qui rassemble tous les amateurs de bonne musique n’est plus à présenter.
Le New Morning est créé en 1981 à l’emplacement d’une ancienne imprimerie du Parisien Libéré rue des Petites Écuries par Eglal Fahri, une amatrice de Jazz d’origine égyptienne.
Eglal Fahri naît au Caire le 8 avril 1922 sous le nom d’Egla Zananiri.

Jimmy Johnson a participé à l’enregistrement de centaines de tubes dans les années 60 et 70. Il a contribué avec ses compères du studio Muscle Shoals Sound, à donner la couleur caractéristique des titres enregistrés dans ce studio d’Alabama.
Jimmy Johnson a été bien plus qu’un guitariste imaginatif, puisqu’il a été aussi un producteur et un ingénieur du son très recherché.